Dentistes : de nouveaux tarifs… à la hausse ou à la baisse !

Dentistes : de nouveaux tarifs… à la hausse ou à la baisse !

Les représentants des dentistes et de l’Assurance maladie ont âprement discuté d’une évolution des soins dentaires. Ces discussions ont abouti à un accord qui a été validé par le Ministre de la Santé. Ces nouveaux tarifs entreront en vigueur le 1er janvier 2018 : sont-ils à la hausse ou à la baisse ?


Soins dentaires : des tarifs à la hausse… et à la baisse !

Une multitude de soins dentaires vont voir leurs tarifs modifiés à compter du 1er janvier 2018, mais également dans les années à venir.

Voici quelques exemples de tarifs revus à la baisse :

  • le plafond d’une couronne céramométallique passera de 550 € en 2018 à 510 € en 2021 ;
  • le plafond d’une couronne en céramique va diminuer de 40 €, passant de 590 € à 550 € en 2021 ;
  • ces plafonds seront plus élevés dans certains départements (Paris, Essonne, Hauts-de-Seine, Martinique et Guadeloupe) : ainsi, pour une couronne en céramique, le tarif va diminuer de 700 € à 610 €.

En contrepartie, un certain nombre d’autres actes de dentisterie seront revus à la hausse. En voici quelques exemples :

  • traitement d’une carie : le tarif va passer de 41 € à 60 € ;
  • couronne métallique : pour les patients bénéficiaires de la CMU-complémentaire (dite CMU-C), le plafond est revalorisé de 20 € (il passe de 230 € à 250 €) ;
  • la base de remboursement des couronnes va passer de 107,5 € en 2017 à 120 € en 2019 ;
  • couronne transitoire : non remboursée jusqu’à présent, sa pose sera prise en charge sur la base de 25 € ;
  • inlay et onlay 3 faces (techniques permettant de reconstituer une dent cariée) : la base de remboursement va passer de 40,97 € à 120 € en 2019.

Source : Arrêté du 29 mars 2017 portant approbation du règlement arbitral organisant les rapports entre les chirurgiens-dentistes libéraux et l'assurance maladie

Dentistes : de nouveaux tarifs… à la hausse ou à la baisse ? © Copyright WebLex - 2017