Pharmaciens : rappels utiles sur les autotests…

Pharmaciens : rappels utiles sur les autotests…

De nos jours, de plus en plus d’autotests sont vendus en pharmacie. Face à ce marché en plein développement, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a tenu à rappeler quelques précautions d’usage que vous devez rappeler à vos clients…


Pharmaciens : quelques conseils à donner à vos clients…

Actuellement, vous pouvez vendre une vingtaine d’autotests sans ordonnance qui concernent notamment le diagnostic des allergies, des infections urinaires, du cholestérol, du VIH ou encore de la maladie de Lyme.

Les autotests, c’est quoi ?

Les autotests sont des « dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV), utilisés par le grand public à domicile qui permettent, grâce à une analyse rapide d’un échantillon biologique (sang, urine), de détecter un marqueur biologique utile pour accompagner le patient dans la prise en charge de sa maladie ou de lui donner une orientation sur un état physiologique ou pathologique ».

Il existe 2 types d’autotests :

  • les autotests destinés à accompagner des patients dans la prise en charge de leur maladie, en particulier pour adapter leur traitement (lecteurs de glycémie ou autotensiomètres) ;
  • les autotests permettant de renseigner sur la présence ou nom d’un marqueur biologique comme le test de grosse par exemple.

Pour mémoire, tous les autotests, à l’exception des tests de grossesse et d’ovulation, sont soumis au monopole pharmaceutique.

L’ANSM a tenu à rappeler que les autotests que vous mettez en vente doivent être conformes à la réglementation européenne et comporter le marquage « CE ». Le numéro de l’organisme qui a vérifié la conformité de l’autotest doit figurer sur l’emballage et la notice du produit.

Conseils à donner à vos clients.

Voici 2 conseils que vous devez rappeler à vos clients, selon l’ANSM :

  • les autotests ne remplacent pas les examens de biologie médicale analysés par leur médecin traitant (les clients doivent donc rester très vigilants quant aux résultats obtenus et les faire confirmer par des examens complémentaires ainsi que les partager leur médecin, afin d’établir un diagnostic définitif) ;
  • il est important de bien lire les indications de la notice qui décrivent les modalités de réalisation du test et de lecture des résultats.

Source : ansm.sante.fr

Pharmaciens : rappels utiles sur les autotests… © Copyright WebLex - 2018



  Et si on prenait rendez-vous ?

  Contactez-nous !

  Nous sommes à l’écoute de vos besoins.

logo hlp

Nous sommes un cabinet de conseil et d’expertise comptable implanté à Nantes depuis 1989.

Nous vous accompagnons dans tous les domaines stratégiques pour votre entreprise : comptabilité/fiscalité, financement de l’innovation, numérique, paie et ressources humaines, transformation d’entreprise, commissariat aux comptes.

Nous accompagnons votre développement au quotidien et sommes à vos côtés pour vous aider à aller toujours plus loin.

HLP sur les réseaux :

4

Associés

80

Collaborateurs

1500

+ Clients